Comment soulager les raideurs avec le chiromassage

Accueil » Bien-être » Comment soulager les raideurs avec le chiromassage

Ce que nous appelons habituellement raideur est techniquement connu sous le nom de DOMS (Delayed Onset Muscle Soreness) et fait référence à la douleur et à la raideur musculaires ressenties après un exercice ou une activité physique intense et inhabituel.

Comment soulager les raideurs avec le chiromassage

Les douleurs musculaires à retardement sont dues à une micro-déchirure des fibres musculaires à la suite d’une activité intense. C’est une partie normale du processus naturel de guérison du corps.

Qu’est-ce que la raideur musculaire ?

La manifestation de la raideur est causée par des contractions musculaires excentriques ou des formes d’exercice auxquelles le corps n’est pas habitué. Chaque fois qu’un nouvel exercice est introduit ou que l’intensité ou la durée d’une activité physique est considérablement augmentée, il y a un risque de raideur.

C’est pourquoi il est important d’introduire progressivement un nouveau sport ou une nouvelle activité physique, ainsi que de s’entraîner à une activité physique intense ou plus longue que d’habitude. Seule l’adaptation progressive des muscles à l’exercice permet d’éviter les raideurs désagréables.

La raideur comprend l’altération des capacités de force musculaire, la restriction douloureuse des mouvements, la raideur, le gonflement et la modification de la biomécanique des articulations adjacentes. Bien que la raideur soit considérée comme un type léger de lésion musculaire, elle est l’une des raisons les plus courantes pour lesquelles les performances sportives sont compromises.

En d’autres termes, les douleurs musculaires à retardement sont les douleurs et les tensions qui se développent dans les tissus musculaires après un exercice intense ou inhabituel. Cette douleur a tendance à être aggravée par les contractions musculaires de type excentrique, c’est-à-dire lorsque le muscle s’allonge sous la charge.

La douleur ne survient pas immédiatement, elle est donc ” retardée “. Elle commence généralement 24 à 48 heures plus tard et atteint un pic entre 48 et 72 heures, puis s’estompe à nouveau.

La raideur est un problème en raison de l’inconfort et de la limitation de la douleur elle-même, et non en raison d’une grave lésion musculaire. Ceci est particulièrement important chez les sportifs, mais aussi chez ceux qui ne le sont pas, car ils constituent une entrave majeure au développement de leurs fonctions.

C’est pourquoi tout ce qui contribue à atténuer la raideur est généralement le bienvenu, à condition que vous vous sentiez mieux et que vos muscles puissent mieux fonctionner une fois la raideur passée.

Le chiromassage pour la raideur

En cas de raideur, le chiromassage doit être caressant et non profond, en évitant les pétrissages, les serrages et les manœuvres brusques qui provoquent davantage de douleur. Il doit être effectué à un rythme lent et à une intensité superficielle-moyenne.

Les objectifs du chiromassage pour soulager les raideurs sont notamment de réduire la douleur, d’améliorer la réponse neuromusculaire, de stimuler la circulation sanguine et lymphatique et de donner de l’élasticité aux groupes musculaires travaillés.

Le protocole pour la rigidité doit inclure les manœuvres suivantes :

  • Passages magnétiques sédatifs
  • Vidange veineuse
  • Pétrissage digital et palmo-numérique (doux)
  • Vidange veineuse
  • Frottement longitudinal
  • Frottement profond
  • Vidange veineuse
  • Passages magnétiques sédatifs

Les avantages du massage dans le traitement des raideurs ont été bien documentés et les organisations sportives professionnelles et amateurs du monde entier en reconnaissent les nombreux avantages. Ils reconnaissent que le massage est une aide essentielle pour accélérer le processus de récupération du DOMS chez les athlètes.

Par exemple, une étude de la Faculté des sciences du sport de l’Université de Poitiers a comparé un certain nombre de méthodes et de techniques couramment utilisées pour récupérer de la raideur, de la fatigue perçue, des dommages musculaires et des marqueurs inflammatoires.

Les méthodes utilisées comprenaient le massage, les vêtements de compression, l’immersion dans l’eau froide, l’immersion contrastée (alternance d’eau chaude et d’eau froide), la récupération active (exercice de faible intensité), la cryothérapie et les étirements/électrostimulation. L’étude a conclu que le massage est le meilleur moyen de réduire les effets de la raideur et de la fatigue perçue et qu’il est tout aussi efficace pour réduire l’inflammation/l’endommagement des muscles que l’exposition à des techniques froides.

Autres méthodes pour la raideur

Outre le massage, il est possible de pratiquer d’autres activités qui contribueront à réduire l’inflammation et à renforcer le muscle endommagé. Cependant, il existe certains mythes sur la rigidité qui doivent être démystifiés.

Par exemple, il n’est pas vrai que l’eau sucrée empêche la rigidité. Cette affirmation remonte à l’époque où l’on pensait que les raideurs étaient causées par un excès d’acide lactique. Il n’est pas non plus vrai qu’ils sont la preuve d’un travail bien fait. Tout le monde peut avoir des raideurs à tout moment et en tout lieu, et pas seulement en faisant du sport.

Les bains d’eau glacée sont bons, mais pour un maximum de 20 minutes. L’eau froide favorise la circulation et réduit l’inflammation. Il est également utile de faire du sport modéré, car cela réduit le gonflement.